Ces six principes de Pilates sont les éléments de bases d’une séance de Pilates de haute qualité :
Le centrage,
Le
contrôle,
La fluidité,
La respiration,
La
précision,
La concentration,


La méthode Pilates
a toujours insisté sur la qualité plutôt que la quantité, et vous trouverez que, contrairement à de nombreux systèmes de l’exercice, les exercices de Pilates ne comprennent pas beaucoup de répétitions pour chaque mouvement.

Faire chaque exercice pleinement, avec contrôle et précision, donne des résultats significatifs dans un temps plus court que l’on pourrait imaginer.

Voici ces 6 principes développés ci-dessous :

Le centrage
Joseph Pilates les a devancés tous. Il avait compris que le centre de notre corps est comme un « Laboratoire » d’où tous les mouvements du corps tirent leur origine. La plupart des gestes quotidiens tirent leur force du centre de notre corps, surtout des abdominaux.
C’est le tronc du corps, le Centre, le « Powerhouse » comme Pilates l’appelait, et il enseigna clairement que toutes nos actions devaient consciemment tirer leur énergie de ce centre. Un centre stable facilite tous mouvements de bras et de jambes. Les muscles à l’intérieur de ce centre doivent donc être ramenés vers le centre de gravité de ce centre, et c’est ce que nous qualifions de centrage.  Ainsi, au moment de l’expiration, les omoplates sont poussées vers le bas et l’arrière, les côtes du devant sont ramenées vers l’intérieur et le bas, le plancher pelvien remonte, les muscles fessiers sont tendus et le nombril est tiré vers la partie lombaire de la colonne vertébrale.
Ce processus important de centrage doit prendre place dans les secondes précédant immédiatement toutes formes d’extension des bras et/ou des jambes. Lorsque les muscles du centre sont engagés de cette façon, les jambes et les bras sont libres de se déplacer avec aisance et fluidité.Tous les exercices Pilates visent une chose entre autre, et c’est de renforcer ce centre. Ils font travailler ensemble, en synergie et de façon purement complémentaire, les abdominaux et les muscles dorsaux, de manière à stabiliser votre colonne vertébrale et à assurer un meilleur maintien de sa partie dite lombo-abdominale. Quand vous commencerez à atteindre cela, vous comprendrez alors tous les bienfaits que la méthode Pilates peut procurer.

gaby

Le contrôle
Quand Joseph Pilates décida de mettre noir sur blanc la présentation de sa méthode géniale, il choisit d’utiliser dans son titre l’expression « Contrôlogie ». La méthode Pilates requière en effet que s’exerce un contrôle parfait du corps par l’esprit. L’esprit doit, en tout temps, être aux commandes de la situation. Chaque mouvement est donc soigneusement, méticuleusement pensé et planifié. On ne laisse rien au hasard. On qualifie à juste titre la technique Pilates de « Méthode Douce ». Les mouvements sont si bien contrôlés que les risques de blessures sont écartés. Et ainsi, (c’est le grand but, l’intention ultime) tout votre corps est conditionné à se comporter de la sorte par la suite, dans la vie de tous les jours, et ce pour peu importe la raison. Autrement dit, cela devient FONCTIONNEL. Le Pilates devient un entraînement à la vie, à mieux vivre et fonctionner, tout comme un entraînement olympique sérieux prépare l’athlète en vue de la compétition.

 

La fluidité
La fluidité apporte de la continuité dans les mouvements. Par nature, le mouvement est continu et chaque geste a une logique. Il faut voir à ce qu’il y ait fluidité dans chaque exercice individuel, mais encore il faut faire en sorte que chaque transition d’un mouvement à l’autre se réalise sans brusquerie. On ne peut exécuter correctement un mouvement de Pilates sans faire appel à la fluidité. Votre équilibre, votre coordination et votre contrôle seront ainsi de mieux en mieux maitrisés.

A9F29CD2-54A4-4676-85C3-72F617194FA1_1_105_c
8B407D06-6800-401C-9CEC-1651E4C17C49_1_105_c

La respiration
Une bonne respiration oxygène le sang et améliore la circulation. La respiration permet de réunir l’esprit avec le corps ! En Pilates, c’est la respiration latérale costale qui est privilégiée, mais encore selon une technique bien définie. Elle est alors un outil efficace pour faciliter les mouvements et vous permettre de les perfectionner.
D’une façon générale, retenez qu’il est favorable d’inspirer en phase de préparation au mouvement, et d’expirer au moment de son exécution, particulièrement lorsqu’il faut franchir les passages plus délicats. Idéalement, il faut toujours respirer profondément en Pilates, et en cycle complet : inspiration par le nez et expiration par la bouche.

La précision

En Pilates, il n’est pas question d’être superficiel. L’intensité doit prédominer. L’intention n’est pas de terminer un exercice le plus rapidement possible afin de pouvoir passer tout aussi rapidement au suivant, ainsi de suite. On mise plutôt sur la qualité de l’exécution.

On limite au besoin le nombre de fois pour en faire moins mais de façon plus parfaite.
Visez donc la précision dans votre approche des mouvements. Votre objectif n’est pas de battre la montre. Améliorez plutôt sans cesse la technique d’exécution. Les bons résultats se feront sentir surtout en raison du travail de précision que vous fournirez que de l’exercice lui-même. Concentrez-vous sur la merveilleuse sensation d’étirement que vous percevrez depuis le centre de votre corps et assurez-vous d’effectuer les exercices lentement et en douceur. Faire violence a son corps est tout à faire contraire aux principes profonds du Pilates.

Margot teaser colore

La concentration

L’une des clefs importantes du succès en tout. Joseph Pilates pensait fermement que c’est l’esprit qui est aux commandes du corps. Les exercices sont élaborés pour être exécutés avec concentration, et on ne peut donc les faire sans acquérir plus de concentration. L’esprit et le corps se touchent durant une routine de Pilates. Ils deviennent ‘connectés’.
Ainsi, il n’y a aucune pause ni interruption durant l’exécution d’un mouvement de Pilates. Rien n’est laissé au hasard. La pensée ne vagabonde pas, du moins on la dissuade à faire cela en restant concentré et focalisé sur ce qu’on est en train de faire.
Le principe du contrôle en Pilates permet de soutenir la concentration et vice versa.
Pour chaque exercice, il y a comme un liste de contrôle utile que l’on se remémore de l’intérieur et c’est alors que nous commençons à maîtriser le processus. L’objectif, c’est le perfectionnement, et en restant concentré on y parvient plus rapidement et facilement.
Pensez à effectuer chaque mouvement avec précision.